Get up, get up, you lazy lump, get into your working clothes !

"Diantre" se dit le lecteur régulier de ces pages (car oui, le lecteur régulier de ces pages pratique un langage des plus châtiés). "Déjà 3 mois que nous n'avons plus rien à nous mettre sous la dent, hormis quelques maigres photos sur Instagram ! Mais que se passe-t-il ? Foodtales serait-il mort et enterré ?"

"Que non pas !" s'exclame votre serviteur. Mais encore ? Pour faire court et vous épargner certains détails inintéressants pour toute autre personne que moi, sachez simplement que mon attention fut détournée par quantité de facteurs, aussi variés qu'incontrôlables. Nouvelles rencontres, vacances, projets artistiques et festifs, autant de (bonnes) raisons qui m'ont tenu éloigné de mon clavier. Mais quoiqu'il en soit, ma motivation à faire vivre ce blog reste intacte.

Gastronomiquement parlant, il s'en est aussi passé des choses d'ailleurs: j'ai découvert des endroits tip-top (dont je ne manquerai évidemment pas de vous parler), j'ai fait des rencontres qui m'ont poussé à encore plus réfléchir sur mon alimentation, le site a fêté son premier anniversaire dans la plus totale indifférence, j'ai acheté des livres de cuisine et j'ai perfectionné ma technique des pâtes Carbonara, comme je viens encore de le prouver il y a quelques minutes. Bref, autant de raisons et d'envies de continuer à partager tout cela avec vous.

Vous le savez peut-être (ou pas), Foodtales a toujours eu vocation à se développer en tant qu'espace communautaire. Et en cela, j'ai eu la chance de rencontrer récemment plusieurs personnes qui ont souhaité rejoindre l'aventure. Au rang de ces nouvelles recrues, Alexandre figure en bonne place et sa communicative motivation est loin d'être étrangère à la relance des machines. Je vous invite à découvrir sa présentation ici, en attendant son premier article qui sera publié avant la fin de cette semaine.

Parmi les nouveautés, une rubrique vegan devrait également voir le jour. Je n'en dis pas trop, mais vous en saurez plus très prochainement !

Une dernière chose: Foodtales est un site réalisé par des passionnés, pour des passionnés. La seule rétribution que nous en retirons, c'est le plaisir que nous vous procurons à vous, lecteurs et amateurs de bon miam. Alors si vous appréciez - même un tout petit peu - ce que vous lisez ici, parlez-en, laissez-nous vos commentaires (même pour un simple "omnomom"), partagez nos pages sur les réseaux sociaux, inondez nos publications de likes et faites découvrir Foodtales au plus grand nombre.

Car c'est le meilleur moyen de nous faire savoir que vous aimez ce que nous faisons :)

Foodeusement vôtre,
Laurent.

P.S.: Pour ceux qui s'interrogent sur la provenance de ce titre d'article un peu abscons, c'est tiré d'une de mes feel-good-songs du moment. Curieux ? C'est par ici que ça se passe.

Une réaction, peut-être ?

Loading Facebook Comments ...

6 Commentaires


  • Yeah ! C’est que je commençais à m’embêter, à errer en attendant de nouveaux articles !

  • Laura

    Si tes lecteurs ne comprennent pas le titre de ton article on a un sérieux problème. NAN MAIS !

    Et sinon « omnomnom » !
    Hâte de te (re)lire

    Une lectrice qui ne commente jamais mais qui vous veut du bien (depuis le Québec).

  • Alexandre

    Il a l’air bien ce nouveau, bienvenue à lui :)

  • Tu sais que je me disais tout à l’heure (genre vraiment quoi, y’a deux heures) « Bigre mais y’a plus rien sur Foodtales, je me demande si Laurent a lâché l’affaire » (Évidemment, je dis bigre, je suis un lecteur régulier).

    Et tu t’en doutes, j’ai hâte de découvrir cette rubrique Vegan ! (Ou Végane si on a pas envie de se faire gronder par le Français, il paraît.)

  • Merci à vous, on vient d’exploser le record de commentaires là \o/

  • Yves

    Enfin, on commençait à désespérer, mais on à l’explication du pourquoi.
    Bonne continuation et au plaisir de te lire.

    Poepa

You must be logged in to post a comment.