Beijingya

 

 Bien manger, c'est pas chinois... 

A Bruxelles, des restos chinois, on en trouve à la pelle. Des restos chinois où l'on mange bien, c'est déja moins simple. Et les bons restos chinois qui proposent une cuisine authentique, c'est carrément pas gagné. Pourtant, en cherchant bien on en trouve: le Beijingya, dans le quartier Sainte-Catherine, fait partie de ceux-là. C'est d'ailleurs un peu l'archétype de l'adresse "qui paie pas de mine", que l'on garde un peu jalousement et que l'on partage avec ses amis le jour où on a envie de leur faire plaisir.

Et voilà ficelé le scénario de ma dernière visite: une après midi thermale avec des amis, une proposition de gueuleton pour clôturer la journée et l'envie de cuisine chinoise de l'un des protagonistes, il n'en fallait pas plus - mais pas moins non plus - pour nous retrouver au lieu-dit. On a beau être en pleine semaine, une veille de réveillon, je propose de réserver. Bien m'en a pris. A notre arrivée, deux ou trois groupes essaient de s'inviter: désolé messieurs dames, il faudra au moins 45 minutes d'attente. C'est que l'endroit compte nombre de fidèles - dont un paquet de clients d'origine asiatique, souvent un bon signe - et c'est sans surprise, tant l'essayer c'est l'adopter.

IMG_20141229_194946bis

Autenthique, la carte l'est à coup sûr puisqu'à côté des habituels nouilles sautées, poulets aux noix de cajou et autres Chop Suey, on retrouve des plats nettement plus exotiques: sang de porc frit, tofu fermenté ou encore soupe de tripes. Mon côté aventurier prend le dessus, et je propose à mes camarades de jeu de prendre des risques sur les entrées, quitte à nous rabattre sur des valeurs sûres pour les plats. Bingo, je suis à une table de purs gamblers !

On s'attaque donc à la salade de méduses et jambounneau (sic) d'un côté, et aux langues de canards aux piments de l'autre. Soyons honnêtes, on a pas été touchés par la grâce de l'Empire du Milieu: contents d'avoir goûté mais pas sûr qu'on y reviendra. L'expérience nous aura quand même permis d'apprendre que les canards avaient un os - ou un truc du genre - dans la langue.

Les plats ensuite, où on reste sur des choses plus facilement abordables pour nos palais occidentaux: canard laqué,  nouilles sautées aux 5 délices, calamars au sel, poivre & ail et autres joyeusetés du genre. Avis unanime autour de la table: c'est top bon. J'apprécie mes calamars, un chouïa trop gras mais parfaitement assaisonnés. En face de moi, Marie se régale de son canard laqué (proposé en plusieurs variantes: de Pékin ou de Hong-Kong, notamment). Si on veut chipoter, on dira que l'animal n'était pas servi dans les règles de l'art - c'est à dire la peau, puis la viande, puis le bouillon - contrairement à ce qu'à pu expérimenter tout récemment Carlo dans un tout autre genre d'endroit. Mais ce serait du snobisme confinant au ridicule, tant la bête était goûteuse, tout aussi croustillante que fondante.

IMG_20141229_202604bisIMG_20141229_204100bis

Ici vous l'aurez compris, pas d'esbrouffe, une déco moche, des sets de table en papier et une devanture (VRAIMENT) peu engageante; mais surtout de la bonne bouffe, simple et généreuse comme on aime. Et puis un service plus enjoué que dans pas mal de restos asiatiques.

Addition: 117 EUR à 5, soit moins de 25 EUR / personne. Sérieusement. Le genre d'adresse qu'on garde jalousement j'vous dis !

Verdict:
Dans l'assiette et le verre:  8 / 10
Côté service et accueil:  7 / 10
Pour le cadre et l'ambiance:  5 / 10
En pratique:
Adresse: Rue Melsens 8, Bruxelles (1000)
Transports en commun: Métro lignes 1 & 5 / Arrêt De Brouckère
Site web: http://www.tripadvisor.fr/Restaurant_Review-g188644-d1411940-Reviews-Beijingya-Brussels.html
Téléphone: 02/514.36.88

Une réaction, peut-être ?

Loading Facebook Comments ...

2 Commentaires


  • Beijingya est une top adresse où je vais depuis quelques années. C’est quelque chose qui se rapproche le plus de ce qu’on peut se trouver en Chine.

    J’adore les langues de canard…. faut également essayer les pates de poulet, c’est rigolo plus que vraiment bon.

    Hong Kong delight dans la rue de Flandres est dans le même style également.

    Bon appétit ;-)

  • Pattes de poulet, j’ai eu l’occasion de goûter en Thaïlande. Marrant mais ça m’a effectivement pas laissé un souvenir impérissable.

    Merci pour le Hong Kong Delight, à découvrir prochainement donc ;)

You must be logged in to post a comment.