Cook-it yourself: Ricotta maison

NdlR: après les nuggets, Sophie nous revient avec un nouveau produit industriel en version 100% hand-made. Vous aussi, vous avez des recettes, des astuces ou des coups de coeur gastronomiques à partager ? Les colonnes de Foodtales vous sont ouvertes: info@foodtales.be.

Puisque vous m’avez tous réclamé à cor et à cri - pas la peine de nier - me voici pour un nouvel épisode de Cook-it-yourself. On va à nouveau cuisiner ensemble, j’espère donc que vous lirez cette article à jeun plutôt qu’après un maxi menu Giant, doublé d’un Cheesebuger reçu via un coupon de réduction (mais que vous avez quand même mangé parce que sinon, c’est du gaspillage).

Après de longues discussions avec moi-même, finalement validées par le rédac'chef (celui qui me laisse écrire sur son site), j'ai choisi de vous expliquer comment faire de la Ricotta fraîche.

La suite, par ici»

Cook-it-yourself: les nuggets de poulet

NdlR: Aujourd'hui, Foodtales souhaite la bienvenue à sa première guest-chroniqueuse ! Sophie est une jeune mère de famille: soucieuse de la santé de ses petits bouts, elle a eu envie de nous parler de ses expériences culinaires visant à survivre sans l'industrie agro-alimentaire. Comme vous allez le voir, elle ne manque pas d'idées pour y parvenir. Et si vous aussi, vous avez envie de rejoindre l'aventure Foodtales, une seule adresse: info@foodtales.be !

Cook-it-yourself: les Nuggets de poulet.
Un des objectifs de ma vie - rien que ça - est de faire un maximum de choses par moi-même, en particulier au niveau culinaire. Une des premières raisons qui m'y motive est la qualité merdique, n'ayons pas peur des mots, des aliments mis dans les produits industriels; produits que l’on nous vend ensuite à grands coup de pub, avec la mauvaise foi d'un enfant qui a fait une bêtise, et que nous achetons avec la candeur du même enfant: on sait que c’est pas bon/pas bien, mais on craque quand même. Cela va du sirop de glucose-fructose (bombe industrielle à calories et à stockage de graisses) aux additifs rendant les enfants hyperactifs débordants d’énergie et d’entrain, et dont les noms sont, à moins d'être doctorant en chimie, carrément ésotériques. Bref, pas top !

Je m'amuse donc (si) à chercher, à tester - et à re-tester - différentes recettes de produits de base ou d'aliments, tellement faciles à acheter tout fait, pour trouver THE recette maison parfaite. C’est à dire: immanquablement meilleure pour la santé, meilleure au goût et parfois même moins chère (mais bon, faut pas pousser: vous connaissez l’histoire du beurre, de l'argent du beurre et du cul de la crémière).

La suite, par ici»

Paresse level: over 9000 – One-pan Pasta

One-pan Pasta - La liste de courses

Autant que vous le sachiez, je suis la preuve vivante qu'on peut à la fois aimer cuisiner et être un gros flemmard. Déja, la vaisselle est une barrière non-négligeable au développement de mes talents culinaires (mais j'ai heureusement pu acquérir un lave-vaisselle, je vous rassure). Ensuite, j'ai un faible pour les préparations qui ne demandent pas de jongler avec 3 casseroles, 2 poêlons et 5 fours: raison pour laquelle, sans doute, mon plat fétiche est le risotto.

Bref, lorsque Charlène a posté cette photo et le titre idoine (One-pan Pasta donc), j'ai immédiatement trouvé ça génial.

La suite, par ici»
Page 1 sur 11