La Bonne Humeur

IMG_20150826_210252bis

 

 Comment résister ? 

Novembre, c'est un mois en R. Et les mois en R, qu'est-ce qu'on mange Rémi ? Des moules ! Ça tombe bien, puisqu'on est un peu dans la capitale mondiale du Moules-Frites (oui, on ne s'en rend pas toujours compte mais dit comme ça, ça en impose). Et en ces heures sombres que traverse notre ville bien-aimée, il convient de revendiquer encore davantage ce qui la rend si belle et si chère à nos yeux.

Pour autant, et même à Bruxelles, les vraies bonnes adresses où déguster notre plat national ne se trouvent pas à tous les coins de rue. En tout cas, si on veut sortir des pièges à touristes et autres enseignes industrielles éponymes d'un tueur à gages de Luc Besson.

La suite, par ici»

Brasserie La Terrasse

terrasse-003

 

 Une terrasse, et pas que ça d'ailleurs... 

Lorsque l'envie de relater ma dernière expérience culinaire me vient, j'essaye de me mettre dans les oreilles un morceau de musique en adéquation avec le lieu proposé, dans ce cas-ci j'ai tout faux, je suis parti dans une "boiler room" rythmée par Richie Hawtin qui est aux antipodes de ce que j'aurais dû écouter maintenant, genre Brassens ou Supertramp, je ne sais pas encore...

La Terrasse, la fameuse terrasse, le temple du rendez-vous des joggeurs perdus lors des 20 km de Bruxelles, cette maison faisant l'angle de la station de métro Merode dont le sponsor officiel "Duvel" trône fièrement depuis des lustres sur son dernier étage.

C'est un peu mon stam café comme dirait le grand Jojo, l'endroit que quand je vais dedans que je me sens bien zeg !

La suite, par ici»

Une minute de bon goût

Brusselicious - Une minute de bon goût2012 à Bruxelles, c'était l'année de la gastronomie. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on s'est fendus la poire dans la capitale de l'Europe. Entre le record du monde du lancer de toques lors de l'inauguration (655 coiffes lancées sur la Grand-Place, performance avalisée par le Guinness Book), le concours de préparation de frites et les magnifiques, que dis-je, les SUBLIMES sculptures BXXL, la patrie du kitsch et du surréalisme fut fidèle à sa réputation.

Persiflage mis à part, Brusselicious - le nom de code donnée à cette année de la gastronomie - fut un projet ambitieux qui a permis l'émergence de belles initiatives culinaires : c'est ainsi qu'avaient, entre autres, été lancées la géniale idée du Tram Experience, toute une série de dîners à thème - allant de l'Ommegang à la BD - ou encore l'excellente exposition A Table ! Du champ à l'assiette à Tours & Taxis.

La suite, par ici»
Page 1 sur 212