Le Mangeoire

IMG_20151007_130517

 

 Gai comme un pinson 

Dans l'un des derniers romans de Tonino Benacquista, l'un des rares auteurs dont j'achète chaque nouvel ouvrage les yeux fermés, dans l'un de ses romans donc, le héros, écrivain anglophone expatrié, cherche à comprendre le sens de certaines expressions françaises, et en particulier celle qui tente de nous convaincre que le karma existe: "A quelque chose, malheur est bon".

Pour le coup, cet extrait littéraire sonnait pour moi comme une prophétie, puisque pas plus tard que deux jours après, je me dirigeais vers ma chère Table pour me procurer mon casse-dalle quotidien. A l'approche, bruits de disqueuse, poussière, et surtout étals vide. What the f*** ?

La suite, par ici»

La Table Food & Games

IMG_20151127_142029

 

 Eat, Play, Love 

Le parcours d'un gastronome, ça ressemble parfois à une relation de couple: entendez par là qu'il est facile de se laisser tourner la tête par la nouveauté et l'originalité, au risque de négliger ceux dont la présence, pourtant essentielle, a fini par s'installer dans la discrète habitude du quotidien. En l'espèce, votre serviteur ne fait pas exception à la règle, et si je m'enflamme parfois pour de nouvelles gargotes, quitte à me mettre au clavier le jour même de la trouvaille, j'en oublie parfois souvent de parler des adresses que je fréquente avec la régularité d'un métronome.

La suite, par ici»

Chouconut, écrin de gourmandise à Bruxelles

Photo : Letizia Camboni

NdlR: Aujourd'hui, Foodtales accueille une nouvelle invitée, en la personne de Letizia Camboni, talentueuse artiste aux multiples facettes, qui excelle tout particulièrement dans le domaine de la photo. En dehors de ses pinceaux et de ses objectifs, Letizia nourrit également une véritable passion pour le goût - en particulier pour les saveurs sucrées - et pour ce premier article, elle a choisi de partager son nouveau coup de coeur en la matière. Envie de suivre son exemple ? Un mail sur info@foodtales.be, et c'est emballé !

Chouconut, c’est une nouvelle adresse précieuse et élégante de la capitale. Située dans le quartier du très animé Parvis de Saint-Gilles, elle se met avec délicatesse au service de vos papilles en mal de découverte.

Vous pensiez connaître les choux à la crème sur le bout des doigts ? Poussez donc la porte de cet adorable salon de thé et pâtisserie. Un design intelligent, des canapés confortables et le plaisir de laisser papillonner son regard dès le comptoir. Les choux, donuts et autres plaisirs faits maison s’étalent sous vos yeux telles les nuances d’une palette de peintre. Et la palette de goûts n’est bien sûr n’est pas en reste : les saveurs de ces choux colorés sont équilibrées, généreuses en acidité et explosent en bouche comme des surprises sucrées. Laissez-vous séduire par des associations inédites et détonantes comme « Mangue-Passion » et « Cassis-Poire » ou optez pour la douceur avec leur d’ores et déjà emblématique donut garnis parfum crème brûlée !

La suite, par ici»
Page 1 sur 3123